Qui suis-je ?

Je ne suis pas un photographe professionnel et je n’ai pas l’intention de le devenir. Par contre j’ai les mêmes exigences à la qualité que mes collègues professionnels. Je fais de la photographie depuis 40 ans et j’ai toujours eu comme sujet de prédilection les fleurs. J’étais, et je le suis toujours, à la recherche de la beauté simple, naturelle et pure. En la regardant, c’est un moment de magie qui me fait oublier tout autour, je suis émerveillé. C’est ce sentiment que je souhaite partager.

Et je ne suis pas non plus un thérapeute et je n'ai pas l'intention de le devenir. Par contre, j'ai une expérience de vie, une oreille attentive, un cœur ouvert et un esprit non jugeant qui me permettent de vous accompagner sur un bout de chemin tout en vous faisant du bien, je le crois.


Qu’est-ce que je propose ?

Je vous propose de vous montrer votre corps à travers mes yeux. Je suis convaincu que je peux trouver de la beauté chez n’importe quelle personne. Je souhaite faire des photos qui touchent l’âme. Je fais des photos des corps nus parce que je souhaite vous montrer une image de vous et de votre vraie personnalité, pas de vos vêtements. Mes photos sont souvent minimalistes, réduit à l’essentiel, est douces. Je vous prends en photo sans artifices, d’abord parce que vous n’avez pas vraiment besoin mais aussi parce que vous êtes simple, nu, juste humain.

Suite au formatage culturel il semble qu’il soit plus facile de trouver belle de femmes jeunes. Je ne suis pas de cet avis et c’est avec un vrai plaisir que je prends en photo aussi des hommes et des femmes un peu plus âgées (40+, 60+). Le corps humain est beau, n’importe quel âge.

Si vous vous intéressez pour mon accompagnement c’est que, pour la plus grand part d’entre vous, vous vous ne sentez pas à l’aise dans votre corps. Créateur d’images corporelles positives je ne suis pas simplement un photographe qui vous montre la beauté de votre face extérieur, je m’intéresse aussi à vous en tant qu'être humain. Se sentir bien dans son corps, s’accepter, être soi-même, cette démarche n’est pas forcement facile et je sais vous écouter. Se sentir belle n’est pas qu’une question du physique, c’est un tout et c'est ce tout que je souhaite prendre en compte lors de mon travail.


Pourquoi ?

Je vois tant de femmes (surtout) souffrir avec leur corps. Il semble que 90% des femmes n’aiment pas leur corps. Cela me touche, beaucoup ! Combien des femmes font n’importe quoi, juste pour plaire, pour être aimé, ou au moins accepté. Pour moi, c’est aussi une question de pouvoir. Qui s’aime a de l’énergie en abondance et ne se laisse moins dicté par autrui ce qui est bien et juste pour soi-même. Il nous faut plus de femmes autodéterminées qui savent ce qu’elles valent pour sauver ce monde.

Le corps est l'instrument qui nous permets de vivre, le temple incarné de notre âme, en quelque sort. Si on a du mal avec ce temple, je crois que cela nous empêche de vivre pleinement notre vie. Ce n'est pas la beauté de l'instrument qui fait que la musique soit belle. C'est la passion avec laquelle nous jouons, nous utilisons cet instrument pour faire de la musique, le fait d'accepter pleinement cet instrument qui fait que la musique soit belle.

J’ai non seulement une passion pour les fleurs (et la nourriture ☺) mais aussi pour le corps humain, n’importe s’il est vieux ou jeune, anorexique ou dodu, lisse ou fripé, tatoué ou tâché, laiteux ou ébène, musclé ou pas. J’aime la poésie du corps nu, la tendresse des courbes, la tension des muscles, c’est ainsi que j’essayé de capturer la complexité et la diversité de l’humanité. La nature ne connaît pas de standard de beauté, toute forme à un sens.

Je lutte contre la standardisation de la beauté et des corps et des tabous corporels de la nudité. L’humain est né libre, égal en dignité, droits et devoirs, et nu. La nudité ne devrait pas être « mal », ce n’est qu’un corps humain. Bien plus, il n’y a pas de corps juste ou faux. C’est aussi pour ça que je m’engage à prendre en photo des corps nus.


Comment je travaille

Je n’aime pas beaucoup les mises en scène extravagantes et/ou sophistiquées. J’aime des photos sobres, minimalistes et épurées avec un focus sur la personne. J’ai donc plutôt tendance à enlever du décor que d’en ajouter.

Je travaille de manière intuitive et sans plans précis. Je ne donne pas des directions mais j’indique des idées générales (attitudes/scènes) et laisse le modèle librement exprimer/expérimenter. C’est ce qui donne un caractère authentique et naturel aux images. Je suis ouvert aux idées du modèle et les suggestions sont bienvenues. Je prends mon temps lors de séances, une atmosphère détendu et sans stresse est important, aussi bien pour le modèle que pour moi. Je ne travaille qu’avec de la lumière naturelle. Et j'aime beaucoup les photos en noir et blanc.

Je ne fais pas des séances photos sans avoir rencontré le modèle pour discuter des attentes, des idées, des détails autour d’un café/thé/eau…

Après chaque séance photo il y aura une troisième rencontre pour analyser ensemble les photos dévéloppées, discuter du travail effectué et des progrès atteints.

Je ne fais pas des photos érotiques ni à caractère sexuelle. Pour l’un, la séduction, la tentation n’est ni le but ni le sujet de mon accompagnement et pour l’autre, je suis de l’avis que cela appartient à l’intimité d’un couple. Je tiens à préciser que je suis marié et très heureux. Notez également que, en tant que membre pratiquant de l’Union Naturiste Suisse, je suis habitué à séparer la nudité de la sexualité.


Mon modèle idéal

Ici quelques qualités que j'apprécie chez un modèle: Bonne entente - mes modèles souvent deviennent des ami/e/s. Il est plus facile de travailler avec des personnes sympas et pas compliquées. Souhait de collaboration à long terme - je ne suis pas particulièrement intéressé à des séances uniques. J'ai besoin des personnes auxquelles je peux faire confiance et qui me font confiance. Le modèle idéal n’est pas maquillé, le but étant de mettre en avant votre vraie personnalité et ni un masque ni une image.


Le modèle pas si idéal

Evidemment il y a également de l’attentes/idée moins compatible avec ma démarche. Par exemple la mode ou l’idée de devenir un supermodel. Des jeunes filles qui souhaitent devenir des modèles sont souvent très souriante mais ont la plus part du temps l’air d’un poisson mort, copiant les stéréotypes de la mode. La mode appartient au monde de paraître pendant que ma démarche s’inscrit dans le monde de l’être (soi-même), pas de courir derrière des images qu’une autre instance déclare pour beau, juste ou stylé. La confiance en soi n’est pas un but mais un effet du rester fidèle à soi-même et faire son propre chemin.


Questions de sous

Une demi-journée sera facturée CHF 480.-, une journée entière CHF 800.-, une semaine (5 jours) CHF 2'900.-. Dans ces prix de base sont inclus le traitement des photos*, toutes les photos prises sur clé USB, 5, 8 ou 20 sujets tiré sur papier en format 10x15 ainsi que le déplacement en Suisse Romande. Toutes autres frais (voyage à l’étranger, hôtel, …) sont à la charge du modèle. N’hésitez pas de me contacter si cet accompagnement vous intéresse mais dépasse votre budget.

Peut-être pourriez vous imaginer d'exposer (et de vendre) certaines des vos photos. À votre demande je m'en chargerai, contre une participation à négocier.

Peut-être vous trouvez cela cher. Avez-vous déjà calculé combien vous dépensez en produits de beauté et/ou en nourriture spéciale au but de vous rendre plus mince? Le meilleur investissement que vous puissiez faire ce n'est pas en produits d'une industrie qui souhaite que mincir votre porte-monnaie mais en vous-même. Rendement garanti.

* Je ne fais pas un traitement d’images dans le sens ou je fais des retouches Photoshop, mais je développe chaque photo individuellement, comme jadis le photographe le faisait dans sa chambre noire. Cela demande un certain temps.


Confiance

Poser nu devant une personne inconnue demande de la confiance. Je suis un homme de confiance, un qualitative – peut-être le seul – qui m’est unanimement reconnu. Et vous pouvez également compter sur ma discrétion. Sans cela, mon travail ne sera tout simplement pas possible.


Et les hommes?

Les hommes sont plus difficiles à prendre en photo que les femmes, ceci pour des raisons moins évidentes. Les femmes ne sont jamais préoccupées si elles sont assez féminine ou pas et ne doivent rien prouver. Les hommes, normalement, souhaitent être assuré qu’ils soient masculins, fort, puissant, en contrôle et doivent prouver leur hétérosexualité. Du coup ils posent avec un masque masculin et c’est un peu ennuyant. J’aime bien travailler avec des être humains vrais avec des visages expressives, pas des superhéros avec des pokerfaces. Si vous êtes un homme et souhaitez mon accompagnement c’est avec plaisir, mais n’attendez pas que je sois là pour prouver votre masculinité.


Le corps parfait?

En développant mes photos je travaille bien évidemment également sur l’aspect esthétique, mais je ne retouche jamais les photos pour vous rendre plus mince, plus grand, pour faire des seins plus grands ou plus petits ou changer quoi que ce soit à votre silhouette. Ce n’est pas parce que je ne sais pas faire mais parce que je ne veux pas faire. Si tel est votre désir il faudra voir avec quelqu’un d’autre. Je crois fermement qu’assumer son apparence tel quel et la montrer au monde – à la place de vouloir ressembler à quelqu’un d’autre - est une prise de position, une affirmation de soi qui vous renforce dans votre estime, qui vous donne de l’aisance et vous fait rayonner.


Limites

Des photos nues mais… – J’ai un peu de la peine avec les personnes qui sont prêts à poser nu mais uniquement si on cache certaines parties (scénario typique, les seins c’est ok mais pas le sexe). Primo, je pense que toute partie du corps humain à sa raison d’être et aucune est honteuse. Secondo, c’est un peu difficile à gérer pendant la séance. Terzo, je trouve que toutes mes photos sont respectueuses du corps humain et de ses formes diverses et je ne comprends pas vraiment la nécessité de censurer des parties juste … parce ce que c’est un corps humain tel qu’il est. Ceci dit, je ne suis aucunement intéressé à faire des gros plans de vos parties intimes, par exemple.

Lingerie – La connotation séductrice de la lingerie n’a rien perdu dans mon travail car cela n’apporte rien de valorisant. C’est une mise en scène, un artifice que vous n’avez pas besoin pour être (belle). C’est bien plus provocateur qu’une photo d’un corps complétement nu et souvent hypocrite avec son message « pas dangereux parce qu’on ne voit ni mamelon ni sexe ».

Reproduction d’images – Je n’utilise jamais des photos existantes pour montrer aux modèles ce que j’attends ou m’imagine et je n’aime pas trop quand un modèle vient avec tout un bouquet de photos à reproduire. Vous êtes uniques et la création des photos est un acte créatif qui implique le modèle et le photographe, personne d’autre. Je n’ai pas envie de recréer quelque chose qui a déjà été fait. Prenons le risque et créons quelque chose de nouveau, d'unique, comme vous l’êtes.


Languages

Je parle le français, l'allemand (et suisse allemand) et l'anglais (je me débrouille)



Inspiration

- The Nu Project
- The Reality Project
- The Body Image Movement
- Christian Coigny, photographe
- Aurelien Pierre, photographe et portraitiste à Montreal
- Aurore Soumille, photothérapie
- Julie Munier, photo-thérapie
- Stop hating your body, start living your life, TEDtalk de Taryn Brumfitt
- Devenir pleinement soi-même, TEDtalk de Laurent Gounelle
- efflorescence, Flipbox personnelle avec toute une série d'articles autour du sujet de l'acceptance du corps et des effets positives

Powered by SmugMug Log In